La conférence "vers des MOOCs accessibles"

26 septembre 2014, par Sylvie Duchateau

Séminaire organisé par l’INRIA le 9 septembre au CNAM

Access42 est intervenue par l’intermédiaire d’Armony et de moi-même au séminaire "vers des Moocs accessibles" organisé par l’INRIA le 9 septembre dernier. Ce séminaire a été pour nous l’occasion de dévoiler au public notre projet et de découvrir le Mooc qui est encore aujourd’hui peu connu en France. Un Mooc est un cours massif ouvert en ligne, traduction de l’anglais Massive Online Open Course. C’est une forme récente de construction pédagogique capitalisant sur des parcours où l’apprenant est acteur de sa formation, dans un contexte dématérialisé et où toutes les ressources sont librement partageables.

Je n’ai pas pu rester jusqu’au bout, mais voici le compte-rendu des interventions que j’ai pu suivre.

Dominique Archambault a tout d’abord traité de la nécessité de rendre les documents pédagogiques accessibles afin qu’ils soient lisibles par tous lorsqu’ils sont consultés par les participants aux Moocs.

Accompagnée de Nicolas Lefebvre de Multimedia France Production, Armony a présenté les normes d’accessibilité web et tenté de répondre à la question : les normes d’accessibilité sont-elles suffisantes pour traiter de la spécificité des Moocs ? Nicolas a quant à lui montré que dans le domaine du sous-titrage et de l’audiodescription, il existait également des normes strictes. Ils ont ensemble illustré les besoins spécifiques dans les Moocs pour accéder à des vidéos accessibles. Ce fut l’occasion de présenter notre lecteur vidéo accessible permettant de personnaliser l’affichage des sous-titres selon les besoins des utilisateurs. Les boutons du lecteur sont tous utilisables au clavier et à la souris et comme ils sont développés en HTML5, ils peuvent être activés avec des technologies et navigateurs différents.

Sébastien Delorme a ensuite partagé son retour d’expérience sur la création de supports d’E-Learning à propos des difficultés rencontrées, des résultats obtenus à l’aide des méthodologies utilisées.

J’ai pour ma part pris le parti des utilisateurs et expliqué leurs attentes lorsque ceux-ci ne peuvent pas se servir du clavier, de la souris, ne voient pas l’écran. J’ai voulu démontrer que le respect des normes était nécessaire, mais qu’il fallait aussi penser à la façon dont on explique les choses à un public : ne pas se contenter de montrer l’écran du doigt, mais décrire, expliciter ce qui est affiché à l’écran, proposer des vidéos accessibles, veiller à ce que les supports de cours soient utilisables par tous. Il ne faut pas non plus oublier qu’un Mooc peut aussi être créé par une personne qui navigue autrement et qui doit pouvoir créer ses contenus de façon accessible.

Ce séminaire est l’un des premiers sur le sujet, et ce fut un moment important. D’une part, parce que peu de séminaires se sont penchés sur les Moocs en France. D’autre part, parce qu’il a permis le lancement public d’Access42, grâce à la présence conjointe d’Armony et moi-même pour la même cause : améliorer l’accessibilité.

Espérons que les réflexions qui ont été amorcées tout au long des discussions contribueront à la création de Moocs accessibles à tous. Le règne du Mooc ne fait que commencer !