Des ressources pour s’approprier le RGAA 3

Des ressources annexes au Référentiel Général d’Accessibilité des Administrations, RGAA 3, sont à la disposition de tous. Leur raison d’être ? Aider l’ensemble des acteurs (décideurs, développeurs, contributeurs, experts...) à s’approprier les principes de l’accessibilité numérique et être un véritable support d’expertise technique sur lequel ils peuvent s’appuyer pour implémenter leur politique dédiée.

Ces ressources visent à couvrir les besoins de toute la chaîne de production web des sites publics : du concepteur au développeur, en passant par le responsable éditorial ou le référent accessibilité. Chaque ressource est créée pour répondre aux besoins bien spécifiques de chacun.

Les ressources disponibles à ce jour peuvent être classées en 7 catégories :

De nouvelles ressources sont publiées régulièrement.

Avertissement : le RGAA a fait l’objet d’une mise à jour le 28/07/2017 et est devenu le RGAA 3 2017. La plupart des ressources décrites dans le présent article sont compatibles avec le RGAA 3 2017 (nouvelle version), dans le cas contraire, la non compatibilité est notifiée.

Tous les documents présentés ici sont la propriété du Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique (SGMAP). Ils sont tous placés sous la licence ouverte 1.0 ou ultérieure, équivalente à une licence Creative Commons BY. Si vous les utilisez, les modifiez ou redistribuez, vous devez indiquer la paternité, en ajoutant un lien vers la version originale du document disponible sur le compte GitHub de la DInSIC.


Web et handicaps : mieux comprendre les utilisateurs et leurs besoins

Une série de guides a été créée afin de mieux appréhender les problèmes rencontrés par les utilisateurs en situation de handicap, et donc de comprendre les besoins et adaptations nécessaires en matière d’accessibilité numérique.

Guide des troubles Dys

Les troubles Dys regroupent des déficiences mal connues qui ont pourtant des conséquences importantes sur la lecture et l’utilisation des contenus web. La prise en compte des besoins des utilisateurs avec troubles Dys se fait très généralement au niveau triple A du RGAA. Ces critères sont donc peu connus et rarement mis en place sur un site web. Ce guide illustre les difficultés rencontrées sur le web par ces personnes et explique comment améliorer les contenus.

Guide sur le handicap mental

Le handicap mental rassemble un nombre important de troubles et des atteintes toutes autant différentes les unes des autres. Il touche principalement le fonctionnement cognitif ou intellectuel, et a des conséquences sur les processus de lecture, la compréhension des contenus mais également l’utilisation des contenus web.

Ce guide illustre les difficultés rencontrées sur le web par les utilisateurs présentant un handicap mental et décrit les moyens à disposition des rédacteurs ou développeurs pour améliorer les contenus.

Défauts d’accessibilité : Impacts sur les utilisateurs

Ce guide permet d’évaluer l’impact utilisateur d’un problème d’accessibilité.

Une première partie rappelle les fondamentaux de l’utilisation du web par les personnes en situation de handicap et une seconde partie détaille chaque critère, ou groupe de critères, par l’intermédiaire de cas utilisateurs décrivant les difficultés rencontrées.


Implémentation du RGAA et évaluation de la conformité

Professionnels concernés :

  • Experts accessibilité (réalisation d’audits) ;
  • Référents accessibilité (réalisation d’audits, rédaction de recommandations, production des documents obligatoires) ;
  • Intégrateurs et développeurs web (contrôle des implémentations).

Il existe six ressources dont le but est d’accompagner les responsables de sites publics dans l’application et l’évaluation du référentiel RGAA 3 :

  • Guide de l’auditeur RGAA 3 ;
  • Modèles de documents liés au RGAA 3 ;
  • Méthodologie de tests RGAA 3 2017 ;
  • Assistant RGAA (RGAA 3 2016) ;
  • Guide sur les lecteurs d’écran ;
  • Référentiel spécifique aux plateformes mobiles/tactiles ;
  • Référentiel pour une rédaction des contenus alternatifs en langage simplifié.

Guide de l’auditeur

La réalisation d’un audit ne se limite pas à rechercher des non-conformités dans une page web. Elle passe par plusieurs étapes : la création de l’échantillon, la définition des dérogations, l’accompagnement à la réparation ou encore la gestion des contestations. Le guide de l’auditeur fait la lumière sur l’ensemble de ces étapes.

Modèles de documents

La mise à jour vers RGAA 3 2017 n’impacte pas les modèles de documents, ainsi les documents produits pour la version 2016 restent valables pour la version 2017.

Dans le cadre du RGAA 3, la publication des documents suivants sur le site est obligatoire :

  • une déclaration de conformité ;
  • une page d’aide ;
  • des notices d’utilisation des composants d’interfaces riches (généralement, composants ARIA tels que les calendriers de saisie de date ou autres composants JavaScript complexes).

Des modèles de documents à produire sont donc mis à disposition. Pour chaque document, vous trouverez des gabarits au format HTML avec, pour chaque section, une explication des données à fournir.

Un kit complet est également mis à disposition des personnes réalisant les audits, il comprend :

  • un modèle de grille d’évaluation du RGAA 3 ;
  • un modèle de rapport d’audit ;
  • un exemple de rapport d’audit suite à une évaluation de conformité au RGAA 3.

Méthodologie de tests

Le RGAA 3 est une transposition opérationnelle des WCAG 2.0, norme internationale d’accessibilité des contenus web. Néanmoins, certains critères relèvent d’un niveau de technicité élevé. Pour rendre l’évaluation plus simple, une méthodologie de tests est mise à disposition.

Cette méthodologie s’appuie en grande partie sur les barres d’outils des navigateurs, telles que la Web Developper pour Firefox. Une méthodologie propre à Chrome et Internet Explorer est aussi disponible.

Tous les critères disposent d’une méthodologie propre et certains tests sont regroupés pour faciliter l’évaluation.

Assistant RGAA

Avertissement : L’extension Assistant RGAA 3 a été développée en se basant sur le RGAA 3 2016. Les modifications apportées par le RGAA 3 2017 n’y sont pas prises en compte. Nous vous renvoyons à la note de version du RGAA 3 2017 pour en prendre connaissance.

Assistant RGAA est une extension à installer sur Firefox ou Chrome. L’extension reprend chaque test du référentiel RGAA 3 2016 et propose pour chacun une fonctionnalité d’aide à la détection et à l’évaluation. Selon le test, cette fonctionnalité peut être automatique ou semi automatique. Dans la grande majeure partie des cas, elle permet de révéler et de mettre en avant les éléments nécessaires à l’évaluation du test. Chaque fonctionnalité est accompagnée d’instructions afin d’aider à évaluer la conformité du test.

Guide sur les lecteurs d’écran

Pour s’assurer de l’accessibilité de certains contenus, le RGAA impose de réaliser des tests de restitution selon une des combinaisons fournies par la base de référence (combinaisons de navigateurs web et de lecteurs d’écran les plus fréquemment utilisées).

Par exemple, le test 7.1.5 demande de vérifier la restitution de composants d’interface par les technologies d’assistance. Pour ce faire, il est donc nécessaire de maîtriser l’utilisation de chacun des lecteurs d’écran.

Le guide sur les lecteurs d’écran permet ainsi à qui le souhaite de s’initier à l’utilisation des 3 lecteurs d’écran de la base de référence du RGAA, à savoir NVDA, JAWS et VoiceOver. Vous y trouverez des explications concernant l’installation et la prise en main de ces logiciels, mais aussi des exemples de démarches à suivre pour l’évaluation des composants.

Bibliothèque de référence des restitutions des composants JavaScript (ARIA)

Développeurs et auditeurs doivent s’assurer que les implémentations des composants riches (ARIA notamment) sont correctes. Si l’aspect programmatique (propriétés et mise à jour des noms des composants par exemple) importe, la restitution par les lecteurs d’écran est également à prendre en compte. La bibliothèque des composants ARIA établit les restitutions obtenues par défaut avec les technologies d’assistance de la base de référence et sert ainsi de référence.

Pour chaque composant (fenêtre modale, accordéon, tooltip etc.), vous disposez d’une implémentation de test ainsi que de la liste des vocalisations attendues à chaque étape de l’utilisation d’un composant et pour chaque lecteur d’écran. En comparant ce lexique des vocalisations à vos propres composants, vous pouvez ainsi juger de leur bonne implémentation. Une grille d’évaluation est également fournie afin de cadrer vos tests.

Référentiel spécifique aux plateformes mobiles/tactiles

Avec le responsive design, il est désormais possible de modifier facilement l’apparence des interfaces en fonction des tailles d’écran. Comme pour les applications mobiles, l’évaluation et la mise en accessibilité des sites web consultés sur plateforme mobile demandent quelques adaptations du RGAA 3 2017.

Dans ce référentiel spécifique aux plateformes mobiles/tactiles (à utiliser évidemment en complément du RGAA 3 2017), on demande par exemple d’évaluer la largeur et la hauteur des zones interactives, en fixant la conformité à un minimum de 9mm*9mm. Aussi, on demande de vérifier que la capacité de zoom ne soit pas fixée par le développeur afin que l’utilisateur puisse agrandir, tout comme sur une consultation desktop, les caractères et la présentation.

Référentiel pour une rédaction de contenus alternatifs en langage simplifié (RLS)

Le critère 13.14 du RGAA 3 2017 demande à ce que chaque texte qui nécessite un niveau de lecture plus avancé que le premier cycle de l’enseignement secondaire dispose d’une alternative. En guise d’alternative, il est possible de proposer une illustration, une version en Langue des Signes Française, une version vocalisée du texte ou un résumé adapté. Ce critère concerne notamment les utilisateurs qui présentent un handicap mental ou psychique.

Le référentiel pour une rédaction en langage simplifié permet de contrôler la conformité des résumés adaptés. Construit sur le même modèle que le RGAA, ce référentiel RLS propose des critères et tests permettant de contrôler ces versions adaptées.


Conception éditoriale et graphique

Professionnels concernés :

  • Designers d’expérience utilisateur (UX), ergonomes ;
  • Architectes de l’information ;
  • Directeurs artistiques, designers d’interfaces (UI), web designers, graphistes ;
  • Designers de contenus multimédia, vidéastes ;
  • Chefs de projet, directeurs de création, responsables de la maîtrise d’œuvre.

Guide du concepteur RGAA 3

Ce guide aborde les problématiques qu’il est nécessaire de traiter en phase de conception, c’est-à-dire en amont de tout développement. Organisé par type de conception, il décrit sous forme de fiches pratiques, les points d’attention à inclure dans sa démarche, les enjeux pour l’utilisateur handicapé et propose des recommandations pratiques.


Édition et rédaction de contenu

Professionnels concernés :

  • Rédacteurs web ;
  • Créateurs de documents bureautiques (traitement de texte, feuille de calcul, présentation, PDF) ;
  • Créateur de document au format EPUB.

Une grande partie des contenus web sont des contenus rédactionnels, bien souvent réalisés par des personnes qui ne sont pas formées aux aspects techniques du web (intégration, langage HTML etc.). Pour accompagner ces créateurs de contenus, il fallait donc créer des outils simples, opérationnels pour une application quotidienne.

Trois ressources sont désormais disponibles :

  • Guide « Contribuer sur le web de manière accessible » ;
  • Créer des documents bureautiques accessibles ;
  • Créer des documents accessibles au format EPUB.

Ces ressources s’adressent aux personnes qui souhaitent créer des contenus accessibles, mais également évaluer et corriger des contenus déjà créés.

Guide « Contribuer sur le web de manière accessible »

La mise à jour vers RGAA 3 2017 n’impacte pas les critères traités dans le guide du contributeur, ainsi les recommandations décrites dans ce guide restent valables pour la version 2017.

Ce guide du contributeur web traite exclusivement des problématiques d’accessibilité liées aux contenus éditoriaux. Il présente les manipulations à effectuer dans les éditeurs de texte des CMS (Outils de gestion de contenu) qui peuvent être réalisées par un personnel non technique (sans avoir à modifier le code source par exemple).

Le guide du contributeur est divisé en 13 fiches et un glossaire. Chacune des fiches traite d’une problématique particulière en présentant à chaque fois :

  • l’enjeu pour les utilisateurs handicapés (qui est impacté et pourquoi ?) ;
  • une technique pour répondre à la problématique de manière accessible (avec un exemple en image issu d’un CMS ou éditeur de texte particulier) ;
  • une liste de ressources externes ainsi que les correspondances avec les critères du RGAA 3.

Dans ce guide, vous trouverez des bonnes pratiques pour rendre accessibles les images, les couleurs et les éléments multimédias (vidéo, son, objet interactif) présents dans votre contenu éditorial.

Créer des documents bureautiques accessibles

Le critère 13.7 (niveau A) du RGAA 3 2017 demande à ce que chaque document bureautique en téléchargement possède, si nécessaire, une version accessible. La conformité à ce critère peut être atteinte notamment en fournissant une version HTML accessible ou en rendant accessible le document proposé en téléchargement.

Ces guides expliquent comment rendre accessibles les fichiers de traitement de texte, les tableurs ou encore les présentations. Les formats suivants sont concernés :

  • Microsoft Word, Excel, PowerPoint 2103 ;
  • LibreOffice Writer, Calc, Impress 4.3 ;
  • Adobe Acrobat Pro Document Cloud 2105.

Chaque guide présente les principes permettant de créer un document accessible et est illustré de cas pratiques. Les guides sont structurés en thématiques générales (structurer son document, utiliser une présentation appropriée, etc.), chacune présentant :

  • les critères RGAA 3 concernés ;
  • l’intérêt de la technique proposée ;
  • les éléments particuliers à rendre accessibles, avec, à chaque fois, un tutoriel d’exécution.

Les rédacteurs apprendront, par exemple, comment structurer un document bureautique pour qu’il soit accessible à tous (titres, ordre de lecture, numérotation des pages...), utiliser les éléments de présentation de manière appropriée (couleurs, polices etc.), donner des alternatives pertinentes aux images et graphiques, créer des formulaires accessibles, etc.

Créer des documents accessibles au format EPUB

Ce guide est à destination des créateurs de document au format EPUB, utiliser trés généralement pour créer des livres numériques. Les logiciels les plus répandus sur le marché font l’objet d’un guide dédié, on trouve ainsi un guide pour chacun des logiciels d’édition suivants : Adobe InDesign, Quark Xpress et iBook Author. Dans chacun des guides, les démarches pour réaliser un document accessible est décrite par thématique (nabigation, structuration etc.).

On trouve également un guide dédiée pour créer des documents accessibles au format EPUB avec des plugins intégrés à Word et LibreOffice.


Développement et intégration de sites web accessibles

Professionnels concernés :

  • Intégrateurs web (HTML et CSS) ;
  • Développeurs web (JavaScript) ;
  • Experts et référents accessibilité (pour proposer des améliorations, pour vérifier des implémentations).

Le socle d’un site ou d’une application web réside dans son code source. Plusieurs aspects sont à prendre en compte pour qu’il soit accessible : la présentation (mise en forme des contenus), les contenus (syntaxe, sémantique web), les interactions (JavaScript)… Afin d’accompagner les personnels techniques, qui ne sont pas toujours familiers des subtilités du RGAA ou des implémentations conformes, deux ressources principales ont été mises au point :

  • Guide de l’intégrateur RGAA 3 ;
  • Accessibilité des bibliothèques JavaScript ;
  • Suite de tests mocha pour des composants RGAA 3.

Guide de l’intégrateur RGAA 3

Avertissement : Le RGAA 3 2017 autorise de nouvelles implémentations techniques qui ne sont pas présentes dans le guide de l’intégrateur, par exemple la possibilité d’utiliser le group pour créer des regroupements de champs de formulaires, à la place de la balise <fieldset>. De même, certains tests ont été retirés ou modifiés depuis RGAA 3 2016, mais ces modifications ne sont pas impactées sur le guide de l’intégrateur. Nous vous renvoyons à la note de version du RGAA 3 2017 pour en prendre connaissance.

Ce guide traite exclusivement des critères qui relèvent des compétences des intégrateurs web, c’est-à-dire les personnes chargées de réaliser les gabarits HTML et CSS. L’objectif de ce guide est de rendre ces critères opérationnels et concrets, en apportant des outils pour la réalisation de mises en page accessibles.

Le guide présente, au travers de 12 thématiques, des exemples d’implémentations correctes et incorrectes et explique les impacts utilisateurs.

Par exemple, les intégrateurs trouveront des ressources pour :

  • gérer l’agrandissement des caractères ;
  • créer des structures de document HTML5 accessibles ;
  • gérer les formulaires ainsi que les messages d’erreur ;
  • gérer la visibilité de la prise de focus .

Accessibilité des bibliothèques JavaScript

Une majorité de sites utilisent aujourd’hui des bibliothèques JavaScript pour gérer les composants d’interfaces. Ces bibliothèques sont très souvent complètes et proposent tout un panel de composants (fenêtre modale, accordéon, …).

Pour aider les développeurs web, soit dans le choix d’une bibliothèque particulière, soit dans les adaptations éventuelles à faire, une étude complète a été réalisée sur les bibliothèques les plus populaires :

  • jQuery + jQuery-ui ;
  • Bootstrap + plugin Paypal ;
  • AngularJS + AngularUI Bootstrap ;
  • React.

Vous trouverez dans ce document une évaluation du niveau d’accessibilité des différents composants de chaque bibliothèque ainsi qu’une correction des composants défaillants, accompagnée d’un tutoriel expliquant comment les corriger.

Suite de tests pour composants RGAA 3

Cette suite de tests a été créée pour accompagner les développeurs JavaScript dans l’évaluation des composants complexes basés sur ARIA : Accordion, Dialog, ProgressBar, RadioButton, Checkbox, Slider, TabPanel et Tooltip.

Cet outil, basé sur la bibliothèque mocha, s’avère aussi utile pour rendre les composants accessibles que pour maintenir leur accessibilité.


Développement et audit d’applications mobiles

Professionnels concernés :

  • Développeurs d’applications mobiles (apprendre à développer des applications accessibles, évaluer les implémentations) ;
  • Chefs de projets et graphistes (conception d’applications mobiles) ;
  • Référents accessibilité et auditeurs (évaluer l’accessibilité des applications, rédiger des recommandations).

La consultation sur mobile est une tendance en forte hausse. De nombreux services sont désormais disponibles grâce à des applications mobiles, leur accessibilité est donc un réel enjeu. Les besoins peuvent s’avérer assez différents des contenus web (mode de consultation différent), le référentiel du RGAA 3 2017 ne peut pas s’appliquer sans adaptation (langage différent, technologies d’assistance différentes).

Pour accompagner les développeurs d’applications mobiles ainsi que les personnes amenées à en évaluer l’accessibilité, quatre ressources ont été produites :

  • Guide de conception d’applications mobiles ;
  • Guide de développement d’applications mobiles accessibles avec les API Android et iOS ;
  • Guide de développement d’applications mobiles hybrides accessibles avec Ionic et OnsenUI ;
  • Guide d’audit d’applications mobiles.

Guide de conception d’applications mobiles

L’objectif principal de ce guide est de donner des clefs aux chefs de projets, graphistes et concepteurs pour la rédaction de spécifications techniques prenant en compte l’accessibilité.

Ce guide présente les éléments d’interface qu’il est possible de définir en amont du développement, notamment les graphismes (couleur, taille des éléments, positionnement, orientation), les éléments de navigation, les composants interactifs (formulaires), etc.

Guide de développement d’applications mobiles accessibles avec les API Android et iOS

Ce guide passe en revue les API fournies par les systèmes Android et iOS afin de mettre en avant les éléments à utiliser pour créer une application accessible. Pour chaque élément d’interface (bouton, texte, etc.), les propriétés à définir et la manière adéquate de les définir sont explicitées et des exemples d’implémentation sont donnés.

Pour chaque environnement, l’accessibilité des widgets les plus courants a été testée avec les lecteurs d’écran de la plateforme. La liste des widgets compatibles (sous couvert d’une définition correcte des propriétés) est donnée pour orienter les choix des développeurs.

Guide de développement d’applications mobiles hybrides accessibles avec Ionic et OnsenUI

Ce guide présente les techniques à utiliser pour créer des applications hybrides accessibles avec les frameworks Ionic et OnsenUI.

Un tutoriel est proposé pour chacun des deux frameworks. Il présente les directives à ne pas utiliser (car incompatibles avec l’accessibilité) ou les directives à surcharger ou modifier pour les rendre accessibles avec les deux plateformes Android et iOS. Par exemple, les développeurs apprendront comment rendre les formulaires d’Ionic accessibles.

Guide d’audit d’applications mobiles

Les applications natives mobiles demandent de mettre en œuvre de nouvelles techniques de tests : les interfaces et le mode de consultation diffèrent de ceux d’un site web. Puisqu’il est impossible d’inspecter le code source comme lors de l’audit standard d’un site web, les technologies d’assistance deviennent l’outil central de détection des erreurs ou des non-conformités.

Ce guide présente les technologies d’assistance disponibles sous Android et iOS (gestion des couleurs, lecteurs d’écran, etc.) et expose les principales actions qu’elles permettent de réaliser. Vous y trouverez notamment des indications sur la manière de naviguer à l’aide des lecteurs d’écran dans une application mobile. De même, des outils d’aide à l’évaluation vous sont proposés (capture d’écran, mise en évidence des contours, etc.).

L’objectif de ce guide est de permettre la vérification de la conformité des implémentations et de fournir des clés pour la rédaction de recommandations. Il extrait les critères RGAA 3 2017 qui nécessitent une adaptation au contexte mobile et fournit la méthodologie à suivre pour les évaluer. Par exemple, vous apprendrez comment évaluer la pertinence des intitulés de liens dans les applications mobiles (Critère 6.1 du RGAA 3 2017).


Audit d’outils de gestion de contenus

Professionnels concernés :

  • Développeurs d’outils de gestion de contenu ;
  • Référents accessibilité, chefs de projets (évaluer la capacité d’un CMS à être utilisé par des personnels en situation de handicap).

Référentiel pour les gestionnaires de contenus (CMS)

Rendre le web accessible, ce n’est pas uniquement rendre accessibles les contenus. Lorsque la WAI (Web Accessibility Initiative) définit l’accessibilité numérique, elle n’oublie pas de citer la nécessité pour tous de pouvoir contribuer sur le web :

L’accessibilité du web signifie que les personnes en situation de handicap peuvent utiliser le web. Plus précisément, qu’elles peuvent percevoir, comprendre, naviguer et interagir avec le web, et qu’elles peuvent contribuer sur le web

Le RGAA 3 2017 n’est alors plus suffisant, puisqu’il ne s’intéresse pas aux particularités des outils d’édition. Le W3C a publié une spécification dédiée aux éditeurs de contenus : ATAG (Authoring Tool Accessibiilty Guidelines), rédigé sur le même modèle que les WCAG, c’est-à-dire avec des critères normatifs.

C’est pour faciliter l’appropriation de son contenu qu’a été rédigé le référentiel pour les gestionnaires de contenus. Construit sur le même modèle que le RGAA 3 (des critères déclinés en tests), il permet d’évaluer les aspects fonctionnels des outils d’édition, tels que la capacité de l’outil à détecter les erreurs d’accessibilité dans les contenus en édition et à fournir des aides à la réparation.


Conclusion

De nouvelles ressources seront publiées tout au long de l’année 2017 afin de compléter cette véritable base de connaissances.

Novice ou expert, quelle que soit la place que vous occupiez dans la chaîne de production d’un site, vous trouverez la ressource qui vous permettra de répondre aux exigences d’accessibilité numérique de votre fonction et de mettre en place un plan d’actions efficace et pertinent.

Autrement dit, vous n’avez plus d’excuses ! :-)