Interview de Marc-Étienne Vargenau, ingénieur spécialisé dans l’open source chez Nokia (France)

29 juillet, par Équipe Access42

Pour célébrer la publication de la traduction officielle en français des WCAG 2.1, la norme internationale d’accessibilité numérique, nous avons souhaité donner la parole au comité de relecture et de validation avec qui Access42 a travaillé pour traduire la célèbre spécification du W3C.

Nous terminons cette série avec Marc-Étienne Vargenau, ingénieur chez Nokia (France).

Access42 — Bonjour Marc-Étienne ! Pouvez-vous vous présenter s’il vous plaît ?

Marc-Étienne Vargenau – Je suis ingénieur chez Nokia précédemment Alcatel-Lucent, spécialisé dans l’Open Source. Je contribue également à la Mission handicap de Nokia France pour ce qui concerne l’accessibilité numérique.

Access42 — Pourquoi avez-vous souhaité faire partie du groupe de relecture officiel de la traduction des WCAG 2.1 en français ?

Marc-Étienne Vargenau – J’avais déjà participé il y a quelques années à la traduction en français des WCAG 2.0, il me semblait logique de continuer ce travail avec les WCAG 2.1. Cela me permet de me tenir facilement au courant de l’évolution du document.

Access42 — Comment la coordination de la traduction par Access42 a-t-elle facilité le travail du comité de relecture ?

Marc-Étienne Vargenau – L’utilisation de Gitlab est vraiment pratique pour discuter des possibilités de traduction point par point.

Access42 — Vous avez déjà eu une expérience de traduction similaire par le passé. En quoi votre expérience pendant la traduction des WCAG 2.1 a-t-elle été différente des autres ?

Marc-Étienne Vargenau – Lors de la traduction des WCAG 2.0, je me souviens de longues réunions téléphoniques, ce qui était moins commode.

Access42 — Dans votre travail au quotidien, pourquoi la traduction des WCAG 2.1 en français est-elle importante alors qu’il existe déjà le RGAA 4 ?

Marc-Étienne Vargenau – Je pense que les normes importantes doivent être disponibles en français afin d’être accessibles à tous.

Je trouve par exemple regrettable que les normes de l’ISO ne soient plus systématiquement disponibles en français. Une traduction officielle en français permet de fixer un vocabulaire commun.

Access42 — Selon vous, que faudrait-il faire évoluer pour que l’accessibilité numérique soit prise en compte de manière systématique et efficace ?

Marc-Étienne Vargenau – Je crains malheureusement que seules des sanctions dissuasives pour des sites non accessibles ne permettent de faire évoluer la situation.

Access42 — Souhaitez-vous ajouter quelque chose, ou passer un message supplémentaire à propos de l’accessibilité numérique ?

Marc-Étienne Vargenau – J’ai constaté que certains logiciels proposent maintenant des facilités pour l’accessibilité, par exemple pouvoir renseigner les alternatives textuelles pour les images. Mais la majorité des utilisateurs ne semble pas encore comprendre leur intérêt.