Nouveautés de JAWS 2020 pour l’accessibilité du web

La version 2020 du lecteur d’écran JAWS pour Windows a été publiée le 29 octobre 2019.

JAWS 2020 comprend plusieurs nouveautés dont certaines concernent particulièrement l’accès aux pages et applications web.

Dans cet article, nous vous présentons les modifications intéressantes pour les personnes utilisant ce lecteur d’écran sur Internet.

Suppression de certaines annonces par défaut

Afin de rendre les restitutions moins verbeuses pour les utilisateurs, plusieurs annonces ont été désactivées par défaut dans cette nouvelle version :

  • l’annonce systématique de « clic » dans certains sites web [1] ;
  • l’annonce du raccourci clavier pour restituer le texte relié par la propriété aria-describedby.

Ces annonces sont désactivées par défaut, mais on peut soit les réactiver, soit employer le raccourci clavier associé :

  • réactiver l’annonce « clic » dans le centre des paramètres ;
  • JAWS + Alt + R pour annoncer le contenu référencé par aria-describedby.

Comportement sur les champs de formulaire avec une propriété aria-describedby

Lorsqu’un champ de formulaire possède à la fois une étiquette reliée (balise label) et une propriété aria-describedby, et que les deux éléments ont un texte identique, alors JAWS ne restituera qu’une seule fois le texte (au lieu de deux).

<pre><label for="champ1">Mon courriel (audrey@access42.net)</label>
<input id="champ1" aria-describedby="champ1-help" type="text" />
<p id="champ1-help">Mon courriel (audrey@access42.net)</p></pre>

Dans ce cas, l’utilisateur n’entendra pas : « Mon courriel (audrey@access42.net) Mon courriel (audrey@access42.net) », mais seulement « Mon courriel (audrey@access42.net) ».

À noter : en revanche, si l’étiquette est créée avec aria-labelledby, même si les textes sont identiques, ils seront restitués tous les deux. L’utilisateur entendra dans ce cas « Mon courriel (audrey@access42.net) Mon courriel (audrey@access42.net) ».

JAWS et Chrome : mémorisation des modes de navigation

Certains sites comme Twitter ou Gmail fournissent leurs propres raccourcis clavier pour naviguer dans leur interface. [2]

Par exemple, dans Twitter, l’appui sur la touche J permet d’aller au tweet suivant et K d’aller au tweet précédent.

JAWS utilise par défaut des raccourcis constitués d’une seule lettre pour aller à certains éléments de la page, appelés les « touches de navigation rapide » [3].

L’appui sur la lettre J permet de saisir un numéro de ligne à atteindre sur la page web.

Afin d’éviter les conflits entre les raccourcis clavier propres à JAWS et les raccourcis d’une interface web, il est possible de désactiver l’utilisation des touches de navigation rapide de JAWS en appuyant sur JAWS+z. Cela permet de laisser la main aux raccourcis définis par le site web.

Ce choix est maintenant mémorisé dans JAWS pour chaque site lorsqu’il est visité avec Google Chrome. Ainsi, lorsque plusieurs onglets sont ouverts dans Google Chrome, JAWS désactive ou réactive automatiquement ses touches de navigation rapide lorsque l’utilisateur change d’onglet.

Il est possible de paramétrer cette désactivation automatique dans JAWS.

Annonce du nombre d’éléments dans une page web

Au chargement d’une page web, JAWS annonce par défaut le nom de cette page, le nombre de liens, de titres et de régions, etc. Il est dorénavant possible de désactiver cette annonce dans les paramètres par défaut de JAWS :

  • ouvrir la boîte des paramètres rapides avec JAWS + V ;
  • descendre jusqu’à l’onglet « Général » avec les flèches de direction ;
  • cocher ou décocher la case « Annoncer le nombre de liens, titres, etc lors du chargement de la page » avec Espace ;
  • quitter la boîte de dialogue avec Entrée.

Changement d’apparence du focus

Une personne voyant l’écran peut voir où se trouve le curseur de lecture de JAWS grâce à un affichage spécifique.

Dans les versions précédentes de JAWS, le focus du lecteur d’écran était signalé par un rectangle vert.

Il s’agit désormais d’un rectangle rouge :

On peut modifier l’apparence du focus de JAWS dans ses paramètres :

Capture d’écran des paramètres de JAWS.
Capture d’écran des paramètres de JAWS pour changer l’apparence du focus : aller dans « Surlignage personnalisé », puis dans « Couleurs de surlignage… ».

Compatibilité des navigateurs

Avec l’arrivée de la version 2020 de JAWS, la compatibilité avec Google Chrome a été améliorée.

Par ailleurs, JAWS supporte mieux Microsoft Edge basé sur Chromium. Un bug qui empêchait la lecture en braille et en vocal des contenus de champs de formulaires, dont la barre d’adresse, a notamment été corrigé.

Conclusion

En tout, ce sont déjà deux mises à jour de JAWS 2020 qui ont été publiées depuis sa sortie en octobre 2019.

Ces nouveautés sont pour la plupart des modifications qui améliorent le confort des personnes qui utilisent JAWS.

Elles permettent notamment de réduire le « bruit » engendré lorsque JAWS annonce trop d’informations. Mais ces annonces restent paramétrables, en particulier parce qu’elles peuvent constituer une aide précieuse lorsque l’on commence à prendre en main ce logiciel complexe.

Bien d’autres modifications ont été apportées à JAWS, comme l’ajout de documentation ou une meilleure prise en charge de l’accessibilité des documents PDF. Pour une revue exhaustive, nous vous renvoyons à la note de version en anglais de l’éditeur.

Notes

[1Ces annonces concernent les attributs JavaScript onclick que l’on peut définir, lors du développement d’une page web, sur n’importe quel élément. Cela peut aussi bien concerner les éléments qui reçoivent le focus, comme les liens ou les éléments de formulaire, que des éléments qui ne peuvent pas recevoir le focus du navigateur, comme des images ou de simples textes. Lorsque les personnes utilisant un lecteur d’écran arrivent sur ces éléments, qui, a priori, et contrairement à un lien ou un bouton, ne sont pas interactifs et qu’elles entendent « clic », elles supposent qu’une action sur cet élément est possible. Évidemment, les personnes qui utilisent le clavier sans lecteur d’écran n’auront, quant à elles, pas cette information, si l’événement est mis sur un élément qui ne reçoit pas le focus. L’annonce de ces éléments cliquables entraîne, pour les personnes utilisant un lecteur d’écran, une multiplication des restitutions du terme « clic ».

[2Il est à noter que l’utilisation par les sites de raccourcis clavier à une seule touche (c’est-à-dire une lettre sans utiliser de combinaison avec Ctrl ou alt, par exemple, est encadrée par un nouveau critère d’accessibilité WCAG 2.1, Character key shortcuts. Ce nouveau critère est transposé dans le RGAA 4 avec le critère 12.10.

[3Les touches de navigation rapide de JAWS sont l’ensemble des touches qui permettent, depuis un élément donné, d’accéder à l’élément suivant. Par exemple, L permet d’accéder à la liste suivante, T au prochain titree etc...