En route vers la traduction française officielle des WCAG 2.1

30 septembre, par Équipe Access42

Access42 a l’honneur de coordonner les travaux de traduction en français des WCAG 2.1, la norme internationale d’accessibilité numérique éditée par le W3C.

En effet, le 6 septembre 2021, le W3C a validé notre candidature en tant qu’organisation traductrice principale (LTO, Lead Translator Organization).

Répartis entre 42 partenaires, les travaux de traduction vont commencer dans les semaines à venir, et nous avons bien l’intention de documenter cette tâche stratégique.

Genèse du projet

Depuis 2018, les WCAG 2.1 (Web Content Accessibility Guidelines) sont le standard international de référence pour l’accessibilité des contenus web et mobiles.

Le W3C (World Wide Web Consortium) les a publiées près de dix ans après la sortie de la version précédente, les WCAG 2.0.

Trois objectifs ont motivé la version 2.1 [1] :

  • mieux prendre en compte les besoins des personnes ayant un handicap mental, cognitif ou intellectuel ;
  • ajouter des critères améliorant l’accessibilité des contenus web pour les personnes avec une basse vision (low vision) ;
  • couvrir les spécificités des appareils mobiles (affichage, orientation de l’écran) et les différents types d’interaction avec ces périphériques : contrôle vocal ou gestes simplifiés par exemple.

Les WCAG 2.1 ont été adoptées notamment par l’Union européenne dans le cadre de la norme EN 301 549 (format PDF, 1,9 Mo, en anglais).

Or, si ce standard a déjà été traduit ou est en cours de traduction dans plusieurs langues [2], la traduction française se fait attendre depuis trois ans, malgré le vif intérêt de la communauté numérique francophone.

Notre candidature

C’est dans ce contexte qu’Access42 a décidé de mettre à disposition ses forces vives pour travailler sur une traduction en français des WCAG 2.1.

Ce travail nous tient à cœur depuis longue date, puisque nos collègues Sylvie Duchateau, Audrey Maniez et Jean-Pierre Villain s’appliquent depuis longtemps à traduire WCAG de manière officielle ou officieuse.

D’une part, Sylvie a coordonné la traduction française autorisée des WCAG 2.0 en 2008 et, forte de cette expérience, continuera la coordination pour la traduction des WCAG 2.1.

D’autre part, Jean-Pierre a largement contribué à la traduction des WCAG 2.0 en 2008 et avec Audrey, ils ont depuis lors été amenés à traduire des passages des WCAG dans le cadre des formations et des audits RGAA et WCAG pour des clients internationaux.

Pouvoir s’appuyer sur une traduction française officielle est indispensable au quotidien pour être en mesure de réaliser des audits d’accessibilité, accompagner nos clients, et former des professionnel·les francophones à l’accessibilité numérique.

En juin 2021, Access42 a donc entamé le processus pour devenir organisation coordinatrice de la traduction (Lead Translator Organization, LTO).

La première étape était de soumettre une intention pour devenir LTO sur la liste publique de W3C dédiée aux traductions. Ce courriel d’intention a été envoyé le 2 juillet 2021.

Le comité de relecture et de validation

Ensuite, nous avons constitué une liste d’organismes susceptibles d’être intéressés pour participer au comité francophone chargé de la relecture et de la validation de la traduction.

L’objectif a été de regrouper des organismes de différents pays francophones, issus de différents secteurs, et d’inclure des personnes handicapées ainsi que des organismes publics et privés.

Le comité de traduction a été constitué durant l’été 2021 et sa composition a été publiée le 2 septembre sur la liste des traducteurs et traductrices du W3C.

Ce comité est constitué de 42 organismes partenaires venant de Belgique, du Danemark, de France, du Luxembourg, du Québec et du Canada, de Suisse, de Tunisie et des Émirats arabes unis.

Ce comité regroupe :

  • des associations de personnes en situation de handicap ;
  • des organismes du service public ;
  • des organismes privés spécialisés en accessibilité numérique ;
  • d’autres sociétés du domaine des télécommunications, de la communication, de l’assurance, etc. ;
  • des personnes travaillant à leur compte dans le domaine de l’accessibilité numérique.

Nous remercions à nouveau vivement toutes les personnes et entités qui ont accepté de participer à ce projet d’envergure !

Prochaine étape

Maintenant que nous avons le feu vert officiel du W3C pour coordonner la traduction des WCAG 2.1 en français, le travail commence.

Nous ne partons pas de zéro puisqu’une bonne partie des WCAG 2.1 sont les critères existant déjà dans les WCAG 2.0.

Nous avons ainsi extrait les textes modifiés ainsi que les nouveaux critères et entrées de glossaire.

Chaque élément traduit sera relu et validé par les membres du comité au moyen d’un outil collaboratif. Les échanges se feront par l’intermédiaire d’une liste de discussion interne au projet.

Nous espérons mettre à disposition du public une traduction candidate d’ici à début 2022.

Nous publierons régulièrement des actualités sur notre blog, dans notre newsletter, ainsi que sur les réseaux sociaux (LinkedIn et Twitter) pour vous informer de l’état d’avancement des travaux.

Nous mettrons aussi à jour cet article au fur et à mesure !

Progression de la traduction

Semaine du 4 octobre 2021

Les travaux de relecture ont débuté ce lundi 4 octobre 2021.

Les membres du comité de lecture discutent et proposent des améliorations de traduction autour de deux critères et d’une définition du glossaire des WCAG 2.1.

Il s’agit des éléments suivants :

À l’issue de ces discussions, un consensus sera proposé et nous pourrons passer, la semaine prochaine, à un nouveau cycle de relecture.

Merci à toutes les personnes qui ont déjà contribué pour leurs commentaires constructifs !

Notes

[1Cf. MANIEZ A., WCAG 2.1 : l’écriture d’une recommandation, Access42, 2018, ainsi que Les nouveautés des WCAG 2.1, 2017

[2Voir la liste des traductions en cours et des traductions autorisées finalisées sur le site de W3C : WCAG 2.1 Completed and Planned Translations. Les traductions en chinois simplifié, finlandais, danois, néerlandais, italien et polonais sont déjà disponibles. D’autres comme les traductions en arabe, norvégien ou slovaque sont en cours de validation. Pour d’autres langues, comme l’allemand, l’hébreu, le portugais brésilien ou européen, une intention de traduction a été publiée. Enfin, il existe des traductions non officielles, comme le coréen, qui n’ont pas été validées par W3C.